Déplacement de M. Jean-Yves Le Drian en Ukraine (30 mai - 1er juin 2019) [uk]

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, s’est rendu en Ukraine du 30 mai au 1er juin, pour sa première visite dans le pays depuis l’élection du président Volodymyr Zelenskiy.

Le 30 mai, Jean-Yves Le Drian et son homologue allemand Heiko Maas, ont rencontré les familles des marins emprisonnés par la Russie depuis le mois de novembre 2018. La France et l’Allemagne continuent d’exiger la libération inconditionnelle de l’intégralité de l’équipage, comme elles l’ont fait depuis plusieurs mois, et comme l’a exigé le Tribunal international de la mer le 25 mai.

Cette visite conjointe a permis d’exprimer le soutien constant de la France de l’Allemagne à l’Ukraine et à la restauration de son intégrité territoriale. Nos pays se félicitent de la réaffirmation par le président V. Zelenskiy de la priorité donnée au rétablissement de la paix, ainsi que son attachement aux accords de Minsk et au cadre du format Normandie pour parvenir à une solution négociée avec la Russie.

La France et l’Allemagne ont également rappelé au président V. Zelenskiy leur profond attachement à la poursuite du processus de réformes et à leur irréversibilité, alors que les citoyens ukrainiens continuent d’exprimer des attentes fortes en la matière.

Le 31 mai 2019, lors d’une rencontre bilatérale, Jean-Yves Le Drian a évoqué avec le président V. Zelenskiy et les autorités ukrainiennes les moyens d’approfondir la relation entre la France et l’Ukraine. Le président V. Zelenskiy est attendu pour une visite officielle à Paris avec le président de la République Emmanuel Macron.

En cette année de la langue française en Ukraine, le ministre a participé à une cérémonie traditionnelle de fin des cours dans une école francophone n°49 de Kiev. Il a également rencontré des représentants d’entreprises françaises afin de faire le point sur leurs projets de développement en Ukraine. La France est le premier employeur étranger en Ukraine avec près de 160 entreprises implantées et le quatrième investisseur européen.

Le 1er juin, Jean-Yves le Drian a terminé sa visite par un déplacement sur le site de Tchernobyl. Il a pu y constater la fin des travaux de l’arche de confinement du réacteur accidenté en 1986. L’arche, financée par la communauté internationale pour assurer la sécurité du site pour les 100 ans à venir, a été conçue et réalisé par Novarka, coentreprise des groupes français Bouygues et Vinci.

publié le 04/06/2019

haut de la page