Informations Coronavirus – Covid-19

Chers compatriotes,

Compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire relative à l’épidémie de Covid-19 ces dernières semaines en Europe, il semble utile de vous tenir informés des mesures mises en place en France et en Ukraine.

En Ukraine, le nombre quotidien des nouvelles contaminations est désormais compris entre 1 000 et 1 500, alors que l’on compte encore plus d’une dizaine de décès. En France, le nombre de nouveaux cas et d’hospitalisations a également augmenté, même si heureusement le nombre de décès est en baisse. L’Ukraine et la France restent classées en zone rouge et imposent des mesures de protection et de prévention aux personnes qui voyagent entre les deux pays.

En France, les modalités d’accès au territoire ont peu évolué. Les voyageurs en provenance d’Ukraine sont soumis à des restrictions de voyage vers les pays de l’espace Schengen et seuls les voyageurs munis de l’attestation de déplacement dérogatoire international sont autorisés à entrer en France.

En Ukraine, les personnes venant de France sont elles aussi soumises à des conditions d’accès spécifiques. Le dispositif mis en place depuis le 15 juin est maintenu : une assurance prenant en compte le risque Covid est exigée, ainsi que le téléchargement de l’application Dii Vdoma (Дій вдома) sur le téléphone portable des voyageurs arrivant sur le territoire ukrainien. La quarantaine débute 24h00 après l’arrivée sur le territoire. Il est ensuite possible de sortir de quatorzaine après avoir effectué un test PCR de dépistage de la Covid-19 au cours des premières 24 heures de séjour en Ukraine, dans un laboratoire agrée. Sur demande, le laboratoire transmettra le résultat négatif du dépistage au Centre de santé publique.

L’application sera ainsi mise à jour et vous notifiera la possibilité de mettre fin à votre quatorzaine. Les résultats de tests seront disponibles dans un délai de 24 à 72 heures, pendant lesquelles il est nécessaire de continuer à respecter l’isolement. Une disposition réglementaire récente (en date du 10 août) prévoit la possibilité d’effectuer un test PCR de dépistage de la Covid-19 avant l’entrée en Ukraine (48 heures avant le passage de frontière) ; les modalités concrètes d’utilisation de ce test visant l’exemption de quatorzaine ne sont pas encore définies https://france.mfa.gov.ua/fr/news/entree-etrangers

Face à l’augmentation régulière et significative du nombre de cas, le gouvernement ukrainien a mis en place depuis le 3 août 2020 de nouvelles mesures internes visant à prévenir l’apparition d’une vague d’épidémie. Le pays a défini différentes zones, classées par couleur (de vert à rouge), selon le niveau de dangerosité épidémiologique. Il revient désormais aux autorités locales de mettre en place les restrictions pour éviter la propagation de la Covid-19, en fonction du classement des zones. Ainsi les transports publics s’arrêtent dans les zones classées rouge et traverser les frontières depuis ces zones n’est possible qu’en véhicules de moins de 5 personnes (enfants de moins de 14 ans exclus). Face aux critiques suscitées par ce classement, le président Zelensky a enjoint le gouvernement et les responsables locaux de prendre les mesures nécessaires pour lutter contre l’épidémie et ses conséquences sanitaires, sociales et économiques, notamment en renforçant les contrôles s’agissant du respect de la période d’isolement.

Le 10 août, le Premier ministre a confirmé que la rentrée scolaire aurait lieu le 1er septembre et que les élèves retourneraient à l’école dans les régions classées en zone verte. Celles en zone rouge seront soumises à une quatorzaine standard, avant de rouvrir les établissements au public.

Dans ces circonstances, et malgré la lassitude naturelle provoquée par de longues semaines de restrictions individuelles, il est plus que jamais nécessaire de poursuivre nos efforts personnels et collectifs pour limiter la propagation de l’épidémie et éviter une nouvelle vague qui compliquera nos vies et la reprise des activités de nombreux d’entre nous en Ukraine. Plus que jamais, nous devons rester mobilisés et garder le sourire sous notre masque.

Bon courage à tous.

publié le 25/08/2020

haut de la page