Les fouilles archéologiques de Gontsy fêtent leurs 25 ans [uk]

Le Chargé d’affaires, Christophe Le Rigoleur ainsi que l’attaché de coopération scientifique et universitaire, Sylvain Rigollet, se sont rendus sur le site paléolithique à cabanes en os de mammouths de Gontsy, à l’occasion du 25e anniversaire du projet financé par le CNRS, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et l’Académie des Sciences ukrainienne.

Les visiteurs, l’équipe de l’Ambassade ainsi que des représentants des autorités locales de Poltava et Loubni et des musées de ces deux villes, ont pu entendre les explications passionnantes de François Djindjian (Professeur associé Université de Paris 1 et CNRS), Lioudmila Iakovleva (Directeur de recherches à l’Institut d’Archéologie à Kiev,) et Marie-Anne Moigne (Archéozoologue, maître de conférences au Muséum d’Histoire Naturelle).
Le site de Gontsy est un campement de chasseurs-cueilleurs à cabanes en os de mammouths, le plus ancien site paléolithique découvert en Europe orientale en 1871. Des fouilles ont été entreprises en 1993 dans le cadre d’une collaboration entre l’Institut d’Archéologie de l’Académie des Sciences d’Ukraine et le CNRS UMR 7041 Arscan (Equipe Asie centrale). Dirigées par François Djindjian et Lioudmila Iakovleva, elles rassemblent une équipe scientifique franco-ukrainienne pluridisciplinaire, et ont permis de découvrir six cabanes en os de mammouths, dont la dernière a été dégagée en 2015.
Le programme Gontsy a reçu le soutien financier du Ministère des Affaires étrangères, dans le cadre des fouilles archéologiques françaises à l’étranger, sans interruption depuis 1993.
JPEG

25 ans des fouilles archéologiques de Gontsy

JPEG

Lioudmila Iakovleva, Christophe Le Rigoleur et François Djindjian

JPEG

Une cabane en os de mammouths

publié le 16/08/2017

haut de la page