Ukraine - Communiqué du ministère de l’Europe et des affaires étrangères (30 juillet 2022) [uk]

La France exprime son horreur devant les informations faisant état d’assassinats et d’actes de torture contre des prisonniers de guerre ukrainiens, dans le centre de détention d’Olenivka, sous protection de la Fédération de Russie.

Si ces informations devaient être confirmées, les auteurs et tous les responsables de tels crimes, qui violent de façon flagrante le droit international humanitaire, devront répondre de leurs actes.

Parce qu’il ne peut y avoir d’impunité pour les crimes de guerre, la France coopère activement tant avec les autorités judiciaires ukrainiennes qu’avec la Cour Pénale Internationale.

publié le 17/08/2022

haut de la page