Visa de long séjour "stagiaire étudiant ou salarié"

Visa long séjour « Stagiaire »

LISTE DES DOCUMENTS A PRÉSENTER EN DEUX JEUX SÉPARES (original + photocopie) ET TRIES DANS L’ORDRE SUIVANT :

Sont concernés : toute personne souhaitant effectuer un stage en entreprise dans le cadre de ses études (pour les étudiants) et les ressortissants étrangers salariés d’une entreprise établie à l’étranger, suivant une formation dispensée par un organisme mentionné à l’article L. 6351 du code du travail, et le cas échéant, devant effectuer un stage dans une entreprise appartenant au même groupe que leur employeur ou dans une entreprise avec laquelle leur employeur entretient des relations commerciales.

1) Deux formulaires « long séjour » à compléter, (en français ou en anglais) à dater, et à signer
2) Trois photos d’identité couleur récentes aux normes dont deux doivent être collées sur les formulaires
3) Convention de stage signée par les 3 parties (demandeur, son établissement de formation ou son entreprise dans son pays de résidence habituelle et une entreprise ou un organisme de formation en France) et portant le cachet de la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Communication, du Travail et de l’Emploi)
4) Justificatifs des moyens de subsistance pour la durée du stage :
Etudiants stagiaires : équivalent de 615 euros par mois en tenant compte, le cas échéant, de la gratification, des bourses, et/ou de la prise en charge par un tiers solvable. Ces ressources peuvent être complétées par :
• une attestation bancaire précisant qu’un certain montant a été déposé sur un compte bancaire français
• la prise en charge par un répondant en France ou à l’étranger, présentée avec les pièces suivantes : photocopie d’un titre d’identité du répondant (CNI, passeport, titre de séjour en France) et justification de ses ressources (derniers bulletins de salaires, dernier avis d’imposition sur le revenu, épargne, etc.)

Salariés stagiaires : les moyens d’existence doivent correspondre au montant mensuel du salaire minimum de croissance, calculé sur la base de la durée légale du travail (1498.47€ bruts/mois au 1er janvier 2018). Ces ressources doivent être justifiées par une attestation de maintien de la rémunération par l’employeur et par la gratification, les allocations ou les avantages en nature versés par l’entreprise d’accueil. Les informations mentionnant le montant des ressources disponibles doivent être indiquées dans la convention.

5) Hébergement en France :
• s’il s’agit d’un hébergement chez un particulier, ce dernier doit présenter une attestation d’hébergement sur papier libre de la mise à disposition d’un logement gratuit, accompagnée d’un contrat de location mentionnant la surface habitable et le nombre de pièces ou titre de propriété. La copie du CNI, passeport, titre de séjour délivré par les autorités françaises, de l’hébergeant
• s’il s’agit d’un hôtel : réservation et ressources nécessaires pour couvrir les frais
• s’il s’agit d’un hébergement dans un établissement (ou une institution) ou fourni par un établissement (ou une institution) : attestation de l’établissement ou de l’institution
• ou une lettre fournissant une explication crédible relative aux conditions d’hébergement.
Dans tous les cas, le demandeur doit fournir l’adresse du lieu où il sera hébergé à son arrivée en France, même s’il s’agit d’une adresse provisoire.
6) Le passeport international en cours de validité (émis il y a moins de 10 ans ayant encore au minimum 1 an et 3 mois de validité) avec au moins 3 pages vierges et les photocopies. Les personnes possédant plusieurs passeports doivent tous les présenter lors de la demande de visa avec leurs photocopies
7) Tous documents relatifs à la situation de l’employé/étudiant : certificat d’études, derniers diplômes, le livret de travail ukrainien, justificatifs de qualification et attestation de travail etc.
8) Le passeport national et sa photocopie intégrale
9) Les documents d’état civil : acte de naissance, acte de mariage, de divorce ou de décès, le cas échéant (apostillés et traduits)
10) Certificat d’assurance pour toute la durée de visa (couverture maladie, rapatriement et la responsabilité civile)
11) Le paiement selon le tarif en vigueur

OBTENIR LE FORMULAIRE

CONSULTER LES TARIFS EN VIGUEUR : frais de visa

Remarque : Tout document ukrainien (sauf passeport et assurance médicale) doit être traduit en français ou en anglais auprès d’un traducteur agréé par cette Ambassade.

ATTENTION : Ces listes sont informatives et non exhaustives. Le service des visas peut demander des pièces complémentaires au regard de la spécificité d’une demande. L’envoi de dossier par voie postale, télécopie ou courriel est interdit.

publié le 30/09/2019

haut de la page